Signaler une atteinte à la biodiversité Contact Plan du site

Observation du Macroscélide Elephantulus rozeti (Duvernoy, 1833) à Brézina (El Bayadh)

Elephantulus rozeti 3

*Carte de distribution d’Elephantulus rozeti

Ce mammifère insectivore appelé rat à trompe, rat-éléphant ou encore Musaraignes à trompe, est une espèce rare. Nous l’avons rencontré dans la région de Brézina (El Bayadh) à proximité du barrage. Ressemblant plus au moins à un rat, il se caractérise par son nez en forme de trompe effilée et allongée (surement adapté à la capture des insectes). Son identification nous a permis de le classer dans l’ordre des Macroscélidés, qui ne comprend qu’une seule famille, les Macroscélididés. 15 espèces représentant cette famille sont connues à ce jour.

 

Elephantulus rozeti 2

Elephantulus rozeti (Duvernoy, 1833) (rat à trompe)

Elephantulus rozeti 1

Elephantulus rozeti (Duvernoy, 1833) (rat à trompe)

follow site          

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elephantulus rozeti (Duvernoy, 1833) (rat à trompe)

Elephantulus rozeti est la seule espèce existante au Nord du Sahara. Cet animal affectionne les crevasses de grandes roches détachées où il constitue son nid de feuille en se servant de sa trompe pour creuser et fouiller le sol. C’est un animal très vif, il court et effectue des sauts grâce à ses longues pattes. Il vit solitaire ou en couple. Il se nourrit principalement de larves d’insectes, de sauterelles et de mollusques terrestres. En Algérie et particulièrement dans la région   d’El-Bayadh, cette espèce est connue chez la population locale sous le nom de « Farat El khail

*Source : Guide des mammifères d’Europe, d’Afrique du nord et du moyen orient

 

enter site LITIM M. (CNDRB)      

 

where can i buy provigil in south africa